Dormir trop peut vous faire mourir !

Dormir trop peut vous faire mourir !

26 novembre 2018 0 Par docvitalite

D’après une étude anglaise, dormir plus de 8 heures par nuit est mauvais pour la santé et peut conduire à une mort précoce

 

Les analyses menées par l’Université Keele a démontré que les personnes qui dorment habituellement plus de 8h, sont suceptibles de souffrir d’un «trouble du sommeil grave» qui perturberait leur respiration et augmenterait le risque de maladie cardiaque.

D’après les données de 74 études, les scientifiques ont déclaré qu’un sommeil excessif pourrait être un «marqueur» d’une mauvaise santé.

Publiée dans le Journal de l’American Heart Association, l’étude a etudié le lien entre le sommeil, les maladies cardiovasculaires et la mortalité; sur un échantillon de plus de trois millions de personnes de 1970 à 2017.

Les chercheurs ont démontré qu’une durée de dix heures de sommeil engendrait une augmentation de 30% des risques de décès prématuré par rapport à un sommeil de sept heures.

L’étude a également révélé une augmentation de 56% du risque de mortalité par AVC et de 49% du risque de mortalité cardiovasculaire chez les personnes qui dormaient plus de huit heures.

Le Dr Chun Shing Kwok, chercheur principal à l’Institut des sciences et technologies de la médecine de l’Université Keele, explique: «Notre étude a un impact important sur la santé publique car elle montre que le sommeil excessif est un marqueur du risque cardiovasculaire élevé.

 

«Nos résultats ont des implications importantes, car les cliniciens devraient prendre davantage en compte l’exploration de la durée et de la qualité du sommeil lors des consultations. Si des profils de sommeil excessifs sont trouvés, en particulier des durées prolongées de huit heures ou plus, les cliniciens devraient alors envisager de rechercher les facteurs de risque cardiovasculaires indésirables et l’apnée obstructive du sommeil, qui est un trouble du sommeil grave qui survient lorsque la respiration d’une personne est interrompue pendant son sommeil. »

Récemment, l’Université de Sydney a prouvé que le manque d’oxygène provoqué par l’apnée du sommeil pouvait entraîner un rétrécissement de votre cerveau dans les régions pilotant la mémoire.

En outre, une nouvelle étude de l’Université de Glasgow a révélé qu’une quantité insuffisante de sommeil pourrait également nuire à votre santé mentale.

Les résultats ont conclu qu’une perturbation du rythme circadien peut augmenter les risques de troubles de l’humeur. (C’est un rythme qui est défini par l’alternance entre la veille et le sommeil).

Il est d’environ 24 heures et peut varier d’un individu à l’autre.

En d’autres termes, n’abusez pas du plumard !