Les signes d’un AVC à savoir par cœur et à partager !

Les signes d’un AVC à savoir par cœur et à partager !

14 février 2019 Non Par docvitalite

Chaque année en France une personne meurt d’un AVC toute les 4 minutes, sur 150 000 personnes victimes d’un AVC (Accident Vasculaire Cérébral) 125 000 en décèdent. Il est donc vital d’informer la population sur ces accidents, les symptômes et les traitements.

 

1 personne sur 5 décède dans le mois qui suit un accident vasculaire cérébral. Quant aux 3/4 des survivants, ils gardent des séquelles irréversibles et 1/3 devient des victimes deviennent des légumes dans la vie de tous les jours. D’où la nécessité de déceler et d’identifier les principaux facteurs de risque de cette maladie du cerveau extrêmement grave.

 

Mais qu’est ce qu’un AVC ?

Un accident Vasculaire Cérébral est une perte soudaine de la fonction cérébrale provoquée par un arrêt de la circulation sanguine dans le cerveau, l’arrêt de la circulation sanguine est provoquée par certains obstacles qui bloquent le flux sanguin, entrainant une privation d’oxygène dans les zones cérébrales.

Cela peut être du à :

  • Un caillot de sang qui se forme dans une artère ou dans le cœur et migre vers le cerveau bloquant une partie de son irrigation.
  • Une artère qui se bouche via une plaque d’athérome (graisse) empêchant l’apport du sang vers le cerveau
  • Une explosion des vaisseaux du cerveau qui provoque une hémorragie cérébrale entraînant une mauvaise irrigation de ce dernier.

 

 

 

3 tests pour détecter l’AVC

 

  1. En cas de paralysie du visage : demander à la personne de sourire. Si elle n’y arrive pas, il faut appeler le 15.
  2. En cas de trouble de la parole ou de difficulté de compréhension : demander à la personne de répéter une phrase simple. En cas d’impossibilité, appeler le 15.
  3. En cas de membre inerte : demander à la personne de lever les deux bras, si cela lui est impossible, appeler le 15.

 

Dès que vous constatez ces symptômes sur vous, ou si vous êtes témoin d’une personne présentant ces signaux, il ne faut pas perdre une seconde et composer le 15 (le samu) en signalant une suspicion d’avc afin d’être pris en charge rapidement.

 

Quelles sont les causes d’un accident vasculaire cérébral ?

L’hypertension artérielle représente le premier facteur de risque d’AVC. Certaines maladies cardiovasculaires, le diabète, un taux de cholestérol élevé ou encore une consommation de tabac et d’alcool en excès peuvent également être responsables mais aussi une alimentation inappropriée, le surpoids, la sédentarité, le stress…

 

Pour plus d’information à ce sujet  http://www.fondation-recherche-avc.org/quand-y-penser